Les articles

Onglets principaux

Tattersalls CICO

C'est parti pour l'étape Irlandaise de la coupe des nations où nous suivrons Raphael, Pierre, Sidney et Luc.

Le Live http://tatts.ie/live-streaming/
L
es résultats http://live.rechenstelle.de/2017/tattersalls/leaderboard06.html

Chaud épilogue Saumurois

Le Saumur le plus chaud de l’histoire s’est achevé en mettant la Suisse à l’honneur : Camille Guyot dans le CCI* et Felix Vogg dans le CCI***.  Un bon tiers de sans faute sur le CSO en gérénal mais seulement 1/5 si on s’intéresse aux dix premiers après le cross. Deux barres et un point de temps sortait Jung de la course au profit de son élève. A 4 points Todd restait indéracinable de sa 3ème place. La bonne opération fut celle de Donatien Schauly et Pivoine des Touches 8ème  du dressage, 5ème après le cross et au final sur la seconde marche du podium. Cela fait plaisir de les revoir là et comme ça. Thierry Touzaint est satisfait d’avoir 5 français dans les 9 premiers du classement. On vous met son analyse dans la suite, il y a beaucoup de bruit ambiant mais ce n’est pas dénué d’intérêt.

Saumur après cross

Le CIC** s’est achevé sur le même podium qu’au dressage : Vanlandeghem, Goury, Touzaint. Dans le 3*, le cross a chamboulé la donne en tête. 16 des 35 partants ont été pénalisés aux obstacles et seulement deux maxi… pour la Suisse ! La chaleur aura peut-être été le principal ingrédient de ce cross. Jung qui était en tête recule à la seconde place. Lennox a souvent couru en France mais jamais gagné, cela reste possible. L’Allemand s’est fait dépasser par son élève Felix Vogg plus rapide. Sir Todd lui reste à sa troisième place avec son cheval Irlandais très bon sauteur. Les trois sont dans la même barre. Il va y a avoir du suspense... A peine plus loin Maxime et Tina signent la meilleure performance Française. Chez les bleus, ont peu se réjouir de belles prestations y compris chez les chevaux et/ou cavaliers peu rodés à ce niveau. Grosse déception en revanche, le stop d’Entebbe sur la triple brosse du second gué. Le couple courait pour la gagne et surtout pour un billet pour Strezgom qui s’est éloigné d’un coup.

Saumur après dressage

Ce n’était pas la peine de laisser cuire le jury pendant des heures dans les cabanes, on aurait pu donner le classement du dressage rien qu’en voyant les engagés. Jung et Lennox 364 ont pris l’avantage. Les récents vainqueurs de Marbach ont plus de 4 points d’avance sur le meilleur Français, Karim et Entebbe en quête d’une qualification européenne. On a eu un peu chaud sur le début de la reprise de l’étalon mais il s’est bien rattrapé par la suite, suffisamment pour gratter Sir Todd de quelques dixièmes de points. Suivent Felix Vogg, Tim Price, Aurélien, Maxime, Donatien… Le cross techniquement très abordable laisse l’inconnu du maxi sous le cagnard. Dans le CIC2*, si Safran du Chanois et Mathieu sont toujours en tête avec des écarts plus serrés. C’est Alexis Goury qui est désormais second. Il est en forme ce week-end avec trois chevaux en première partie de classement.

Show must go on

Pas facile de parler de sport quand notre ami est dans le chagrin. Michel le fondateur de ce site vient en effet de perdre son épouse. Claude a perdu son long combat contre la maladie. La famille du complet fait savoir sa compassion au travers de nombreux messages. Je tente d’en faire le relai à partir de Verrie où la vie continue. Dans le ** Mathieu et Safran ont pris le large (5,8 points d’avance) dans un classement où les juges ont été un peu radins en points. Dans le *** sir Todd a très logiquement pris l’avantage avec KILTUBRID RHAPSODY, 10 ans et pour la seconde saison sous la selle du grand homme. Second non moins logiques Felix Vogg et ONFIRE sont eux aussi sortis d’un lot peu enthousiasmant.. La meilleure reprise française est à mettre au crédit d’Aurélie Riedweg. A 68,14 % elle est à quelque chose près dans les scores qu’elle avait obtenus ici même lors de la première étape du Grand National. Tout cela devrait voler en éclat lors de la seconde journée avec l’entrée en piste de Michael et on l’espère de Karim. Les premières découvertes du cross n’impressionnent guère mais il fait chaud, très chaud et ça ne va pas s’améliorer.

Le Lion suite et fin.

Ce qui est sympa au Lion, outre l’organisation et le cadre impeccables, c’est qu’à ce moment de la saison l’accès au podium est plus ouvert. L’année dernière c’était Gilles Bordes et là c’est au tour de Luc Château de s’imposer. Un très beau sans faute et un victoire d’autant plus méritée que lui et Propiano n’avaient pas été très bien servis au dressage. Sans faute aussi mais la victoire lui échappe pour une seconde de temps dépassé Thibaut Fournier peut être néanmoins ravi de sa prestation qui en augure d’autres. C’est Astier qui complète ce podium avec un Molakai dans son style habituel mais pour une fois sans faute. Thomas et Vinka’s ont payé cher leur CSO eux qui étaient en tête après le cross se retrouvent hors classement avec trois barres. Il se consolera au classement cumulé du Grand National duquel il reprend la main grâce à la cinquième place de Nicolas et Crocket. Dans la pro 1 il n’y a que du Levecque, du Touzaint et du Fuss dans les 8 premiers avec l’avantage au benjamin, enfin presque puisque Lionel Guyon signe un beau retour de Tactic de Lalou à la cinquième place.

Le Lion, deuxième acte

Le tour n’était pas sorcier mais Gwendolen a pris un refus avec un Romantic Love à nouveau pris de vertige, cette fois sur l’entrée du gué. Le chrono  a lui aussi fait son œuvre. Même si la moitié des partants est maxi, une seconde par ci par là a rebattu les cartes d’un classement très serré. Thibaut Fournier avec 4 s de trop descendait d’une place au profit de Maxime / Opium et ce dernier avec de secondes de temps dépassé laisse la tête du provisoire au local de l’étape avec VInka’s. Rien n’est joué, les 8 premiers sont dans la même barre. Idem dans la Pro 1 où c’est provisoirement Victor Levecque qui tient la corde avec RNH Mc Ustinov. 

Le Lion Grand National

On se réjouit toujours de se retrouver au Lion d’Angers. Les hostilités ont débuté hier avec la Pro3 et les 7 ans où l’on regardait ceux qui pourraient bien se retrouver au même endroit cet automne. Avantage à Astier et Alertamalib’Or. C’est toujours Astier qui ouvrait les débats du dressage de la Pro Elite, il est avec Molakai cinquième d’un classement controversé pour ne pas dire étrange voire plus. Pour Gwendolen et son Roro ce fut une très belle reprise qu’aucun écran géant n’est venu perturber. Ils méritent la tête même si les juges ne sont pas tous d’accord. Ils ne sont d’ailleurs d’accord sur rien à part sur la pauvre Marie Caroline qui a passé un long moment de solitude. Bon, il y a trois juges pour tempérer les écarts des uns et des autres, c’est le jeu et c’est sans doute contreproductif de s’en offusquer mais ce soir le classement (lien ci-dessous) ne reflète que partiellement la réalité et ce n’est pas le cross apparemment facile qui changera la donne et même si les 5 premiers (ceux qui ont dépassé les 70%) se tiennent à 10 secondes.

http://horseresults.winjump.fr/ConcoursRT/ResultsDR?idCompetition=39292&Concours=LE%20LION%20D%27ANGERS&idCompetitionEntries=39104

Encore un podium pour Upsilon.

L’année dernière le podium de Chatsworth était entièrement français. Cette année Tom et Upsilon était les seuls engagés et ils sauvent l’honneur à la troisième place après un cross époustouflant et un des trois maxi de la journée. Le temps était donc plus un peu plus facile cette puisqu’on en comptait que deux dans toute l’histoire du concours  (au crédit de C. Burton et d’un certain A. Nicolas). Le dressage de l’étalon gris était du même tonneau et le couple aurait pu facilement s’imposer comme l’année dernière à Blenheim. C’était sans compter avec ce bête refus sur l'entrée du double au CSO. Il laisse la place à Gemma Tattersall très en forme une semaine après sa perf de Badminton.

DODSON & HORRELL CHATSWORTH INTERNATIONAL HORSE TRIALS.

C'est ce week-end et ce sera aussi la première étape des Event Rider Masters.
Pour la France, ce seront Astier Nicolas, Molakay, et Tom Carlile, Upsilon, qui seront parmis les 40 concurrents sélectionnés.
Début des hostilités samedi à 15 h 18 pour le dressage, et c'est monsieur Andrew Nicholson qui  déroulera la première reprise.

Pages