Les articles

Onglets principaux

CICO du Pin après cross

Sans trembler, Maxime Livio a survolé ce second test avec une facilité déconcertante. Il put même ralentir en fin de cross, et ainsi laisser souffler son cheval Pica d'Or avant de franchir la ligne. Le couple conserve donc son score acquis au dressage et la tête du classement provisoire. Il est désormais talonné par Mark Todd (NZL) sur Leonidas II, 2ème ce soir à la faveur d'un peu de temps dépassé de la part de l'allemand Andreas Ostholt, 3ème. Plusieurs cavaliers réalisent une jolie remontée au classement, à commencer par Donatien Schauly (FRA), qui passe de la 16ème à la 9ème place. Les français, justement, restent premiers au classement par équipes, mais cette fois devant la Grande-Bretagne qui passe de peu devant l'Allemagne. (A lire dans la suite)

DE NOUVEAUX CHEVAUX INTÈGRENT L'ÉQUIPE DE FRANCE JO/JEM

07/08/2018

De nouveaux chevaux intègrent l'équipe de France JO/JEM

Droits FFE DR

Porté par la Fédération Française d’Equitation, le partenariat équipe de France JO/JEM permet de formaliser un échange d’engagements réciproques de la FFE et des propriétaires des chevaux de haut niveau, dans un but partagé d’excellence sportive. Il offre aux propriétaires, cavaliers et à l’équipe fédérale d’encadrement technique, une sérénité au travail sur une période garantie. Ce partenariat valorise l’investissement des propriétaires et leur implication dans le projet équipe de France de la Fédération Française d’Equitation. 

Au sein de l’équipe de France JO/JEM, la Fédération Française d’Equitation réunit les cavaliers, les chevaux et leurs propriétaires dans le cadre d’un programme à objectif Jeux pour les prochaines grandes échéances : les Jeux équestre mondiaux 2018 de Tryon (USA) et les Jeux olympiques 2020 de Tokyo (JAP).

Le (ou les) propriétaire(s) d’un cheval membre de l’équipe de France JO/JEM s’engagent dans une relation durable avec la FFE. Avec son cavalier, il adhère au programme d’objectifs fixés par le sélectionneur national et l’équipe fédérale d’encadrement technique et participe aux épreuves définies comme étant des étapes clefs de la préparation du couple en vue des plus grandes échéances mondiales. En accord avec le propriétaire, la FFE investit dans une formation individualisée du cheval et de son cavalier au travers de stages équipe de France JO/JEM, d’un accompagnement personnalisé en compétition, et d’un suivi sanitaire et sportif du couple. La FFE inscrit le cheval sur la liste d’accessibilité aux primes de performance et assure une promotion spécifique.

Les propriétaires d’un cheval équipe de France JO/JEM sont soutenus par la FFE et bénéficient, de façon privilégiée, des différents services offerts par la Fédération.

 La FFE met en place une communication spécifique sur les chevaux de l’équipe de France JO/JEM et leurs performances. Elle réserve un accueil privilégié à leurs propriétaires sur les compétitions des circuits French Tour, Dress Tour et Eventing Tour.

Ils intègrent l’équipe de France JO/JEM au 06/08/2018 :

- Entebbe de Hus–JO/JEM, propriété d’Agnes Celerier et Karim Laghouag, monté par Karim Laghouag

- Punch de l’Esques–JO/JEM, propriété d’Agnes Celerier, monté par Karim Laghouag

- Siniani de Lathus–JO/JEM, propriété de Thibault et Isabelle Fournier, monté par Thibault Fournier

- Tahina des Isles-JO/JEM, propriété de l’Elevage Chiche Hubert, Virginie Jorissen et Camille Lejeune, montée par Camille Lejeune

- Tol Chik du Levant–JO/JEM, propriété de et monture de Rémi Pillot

- Unum de’Or–JO/JEM, propriété de Marie Christine De Lauriere, Renaud de Lauriere et Cedric Lyard, monté par Cédric Lyard

Retrouvez la liste complète des chevaux faisant partie de l’équipe de France JO/JEM : ICI

Equipe de France-RVB

Ils intègrent le groupe équipe de France au 06/08/2018 :

- Valere de Bonnieres, propriété de Patrick Grognet, monté par Brice Luda

- Pica d’Or, propriété de S.C. Soixante Seize et Companie et S.C.E.A Ecurie Livio, monté par Maxime Livio

- Ogustin du Terroir, propriété et monture de Francois Lemiere

- Quiland Menjoulet, propriété et monture de Martin Hameon

- Totem de Brecey, propriété de Juliane et Francois Souweine, monté par Christopher Six

- Minos de Petra, propriété de Pascal et Laurie Leroy, monté par Pascal Leroy

- Kaiser HDB, propriété de Nathalie Carrere et Régis Prudhon, monté par Régis Prudhon

- Rapsodie des Ajoncs, propriété de la SARL Les Ecuries de la Forêt, montée par Bertrand Poisson

- Sarah d'Argouges, propriété de Michel Lancelot montée par Sébastien Cavaillon

- Anabolia, propriété de Marie Charlotte Fuss et Les Potes à Pupuce, montée par Marie Charlotte Fuss

Romantic out

Romantic Love JO/JEM, le cheval de Gwendolen Fer -cavalière- n'ira pas aux Jeux équestres mondiaux de Tryon2018 (USA). 🐴
D’un commun accord entre le cavalier, les propriétaires et l’équipe fédérale d’encadrement technique, la décision a été prise de laisser à Romantic Love – JO/JEM, propriété de la S.A.R.L Equi L, un temps de repos suite à une blessure. Le hongre ne pourra donc prétendre à une sélection pour l'échéance mondiale prévue en septembre. Nous lui souhaitons un bon rétablissement ! (communiqué FFE)

SÉLECTION CICO 3* - COUPE DES NATIONS FEI À MILLSTREET (IRL)

À la suite du choix fait par le sélectionneur national Thierry Touzaint et l’équipe fédérale d’encadrement technique, la Fédération Française d'Equitation communique la liste des couples qui représenteront la France par équipe à l’occasion du CICO 3* de Millstreet (IRL), étape du circuit Coupe des nations FEI du 23 au 26 août 2018.

Composition de l’équipe de France par ordre alphabétique :

- Thomas Carlile & Upsilon-JO/JEM, propriété de l’indivision Upsilon

- Marie-Charolotte Fuss & Anabolia, propriété de sa cavalière et des Potes à Pupuce

- François Lemière & Ogustin du Terroir, propriété de son cavalier

- Christopher Six & Totem de Brecey, propriété de Juliane et François Souweine

Programme des épreuves de la Coupe des nations FEI :

Dressage : jeudi 23 août dès 16 heures
Cross : samedi 25 août à partir de 11h45
Saut d’obstacles : dimanche 26 août dès 13 heures

Plus d'infos ICI

Burton la fusée

10 internationaux 3*
9 chevaux différents
et seul maxi à chaque fois
Merci à Equiratings de décrypter l'extraordinaire performance de C. Burton.

L'argent à Aix

Belle performance de nos cavaliers à Aix la Chapelle qui décrochent la seconde place par équipe en plaçant deux couples dans le top ten individuel : Thibaut et Quinq à la 7ème place, Karim et Punch juste derrière. Un cross plein de rebondissements. Ouvreur pour la France Karim et son poney assuraient le sans faute. Facile comme au CSO. 15 secondes de temps dépassé démontraient l’impossibilité d’être maxi sur ce cross. La régularité et la cohésion de ce couple sont impressionnantes et il parait de plus en plus incontournable pour l’échéance mondiale. Avec le nouveau barème de dressage, le poney a son mot à dire en équipe. Second à partir Cedric et Unum, moins à l’aise sur ce format de compétition ont fait le job et il le fallait car leur score allait compter pour l’équipe avec la chute de Thibault Fournier. Faute d’abord et/ou incompréhension sur le contrehaut du numéro 12 et la compétition qui avait si bien débuté pour Siniani s’arrêtait là.  Pour consoler Thibault, il était arrivé la même chose au même endroit à Clayton Fredericks il y a quelques années. L’autre Thibaut aurait pu assurer pour sécuriser la seconde place de l’équipe devant la Suède mais le couple a été guerrier et rapide comme on l’a rarement vu. De quoi lever les doutes pour la sélection à venir. A 50 jours des JEM, les nations ont pu se jauger. L’Allemagne n’a pas été à la hauteur à domicile. La victoire individuelle de Julia Krajewski ne fait pas oublier son élimination avec son cheval d’équipe pour trois refus sur le string de l’attelage. Klimke et Hale Bob brillants vainqueurs l’an passé prendront 20 pts au même endroit. Idem pour Sarah Bullimore qui avec le refus également subi par Gemma Tattersall et la chute d’Oliver participait au naufrage britannique. C’est l’Union Jack étoilé qui a brillé. Burton a encore été impérial avec sa jument victorieuse à Saumur. Seul maxi il l’aurait remporté si l’Allemande n’avait dressé « que » à 79,5 %. Chris est insolant de rapidité avec tous ses chevaux, sans jamais dévisser la tête. Il va falloir remettre les tapis de plomb rien que pour lui. Andrew Hoy a été également impressionnant de facilité avec un Vassily de Lassos qui n’a quitté les écuries de Tom Carlile que depuis 1 an. Si l’équipe d’Australie n’avait pas été défaite avant le cross, ils auraient frappé fort. Merveilleux kiwis également qui l’emportent largement par équipe. Price et Johnstone ont le vent en poupe et les légendes d’il y a 20 ans , Todd et Tait sont encore là.

Aix la chapelle, actes 1 et 2

A Aachen avant le cross nous avons deux drapeaux tricolores dans le top ten. Thibaut et Qing ont déroulé une bonne reprise pour une 14ème position. Dommage cet allongement sur le cercle au galop désuni sans lequel ils auraient été plus proches de la 7ème place. L’autre Thibault a également fait une belle prestation avec Siniani particulièrement appréciée par la juge danoise. Une 20ème place à 70,64%. Plus loin les autres comptaient bien se refaire au CSO. Sur les barres seule une dizaine de sans faute. C’est le vertical numéro 6 qui est le plus tombé sur le grand stade. C’est lui qui a couté 4 points à Unum De’Or. C’est encore lui qui a fait chuter Clara après que Wont Wait a un peu pédalé dans la barre en train de tomber. On compatit avec elle une semaine après son élimination au dressage de l’ERM de Jardy et rattrapée pour la classique allemande grâce au forfait de Donatien (auquel nous envoyons nos souhaits de bon rétablissement). Aucune autre faute chez les bleus qui restent avec la manière sur leurs scores de dressage. Siniani est 9ème et Qing 7ème à 7,8 points de la tête doublement détenue par Julia Krajewski. Un score provisoire de 19,7 points pour l’Allemande avec Chupmunk ce qui lui laisse 7 secondes d’avance sur Samourai du Thot, son cheval d’équipe. A propos d’équipes, la France pointe en seconde position loin derrière l’Allemagne et un poil devant les kiwis. Une belle remontée grâce aux sans fautes de nos équipiers puisqu’ils partaient de la 7ème position après le dressage.

Cliquez ICI pour les résultats

Jardy ERM suite

La grosse machine de l’ERM a déjà quitté Jardy. Bragg et Zagreb ont conservé la tête. Izzy Taylor qui avait tant impressionné au CSO avec Be Touchable a perdu deux bêtes secondes en se trompant de piste offrant la seconde marche du podium à Tim Price et Wesko. Même erreur pour le Burton la fusée qui a pourtant fait le cross le plus rapide avec Colley Lands. Au total 7 maxi dont Maxime à la seconde près qui reste sur son score de dressage et la meilleure performance française à la 7ème place. Pour le reste on reste sur sa faim. Karim et Entebbe sortaient du CSO avec deux barres et ont pris quelques secondes sur le cross. La confiance revient petit à petit mais on partait de loin. Quatre couples tricolores n’ont pas été au bout de ce cross portant accessible. Impressionnante chute de Mathieu et Trouble Fête sur le dernier gué. Il en est quitte pour quelques points de suture et des regrets sur son abord.  Moins spectaculaire mais toute aussi inquiétante pour les sélections à venir celle de Gwendolen destabilisée après que Romantic ait retappé à l’abord du 12. Consolation Française Triton Fontaine s’imposait dans le CIC3* pour son premier concours à ce niveau. Un cheval d’avenir pour Karim qui confirme après sa victoire à Bertichère. Bon rétablissement à Régis qui va devoir apsser quelques temps avec une jambe dans le plâtre.

Ils ont tout rafflé !!!

La tension était à son comble ce matin lorsque les derniers cavaliers Juniors sont entrés en piste sur le Petit Parquet de Fontainebleau, pour le dénouement des championnats d’Europe Longines FEI de concours complet présentés par PADD, particulièrement dans le clan français. Après une petite faute de Zazie Gardeau et Udine Jolimon Béarn, la France a perdu un peu de terrain, mais ses trois autres équipières n’ont rien lâché, tandis que trois de ses quatre rivaux allemands ont eux aussi fauté en piste. Anouk Canteloup, en tête depuis le cross d’hier et dernière à s’élancer sur ce parcours de dix obstacles, avait une terrible pression sur les épaules, d’autant qu’elle courait ici ses premiers championnats d’Europe. Et grâce au magnifique sans-faute de Daniel Del Impermeable, elle a été doublement médaillée d’or ! Tout l’entourage de l’équipe tricolore a alors explosé de joie ! Des rires, des larmes, des accolades… Tout un clan a félicité la jeune championne, qui a mis quelques secondes à réaliser l’exploit qu’elle venait d’accomplir. « Je stress généralement beaucoup avant de monter. Comme mon cheval a été super au paddock, j’étais plutôt en confiance en entrant en piste. Il m’a sauvée sur quelques obstacles et je ne le remercierais jamais assez pour ça. Je ne réalise pas encore. C’est incroyable ! », a-t-elle soufflé, félicitée également par tous les cavaliers présents en bord de piste.
L’histoire s’est répétée chez les jeunes cav. Si Victor Burtin sortait de piste avec deux barres à terre, les autres ont assuré le sans faute. Permettant aux bleu de l’emporter avec près de 20 points d’avance. Les quatre couple passés avant Victor et Phunambule avaient alourdis leurs score. L’or en individuel était à portée de sabot. Quatre marseillaises le même jour à domicile c’est magnifique. Bravo et merci à tous !

A Fontainebleau, la France s'oriente vers l'or.

Tout va bien à Fontainebleau avec Victor Levecques qui s’oriente vers un titre de champion d’Europe individuel. Ses coéquipiers Victor Burtin et Romain Sans sont 9ème et 11ème. Des performances qui placent la France en tête provisoire du championnat des jeunes cavaliers. L’Allemagne est à moins d’une barre derrière. Il ne va rien falloir lâcher. En individuel Ilona, une des 4 maxi du concours se hisse à la 8ème place. Grosse déception en revanche pour  Héloise Le Guern quatrième du dressage et victime d’une jambe de bois sur le coffin. Pas de bobo heureusement.
La situation est similaire chez les juniors où Anouk Canteloup tient la tête (devant Dibowski junior) : « Je ne réalise pas du tout. Je pensais avoir perdu un peu de temps en route, et finalement pas, donc je suis vraiment super contente ». Ses trois coéquipières, Zazie, Julie et Chiara sont respectivement en 8,9 et 11ème position. Cette fois ci-c’est l’Allemagne qui a l’avantage d’un cheveu.
Allez belle jeunesse de France. On y croit !

Pages