Les articles

Onglets principaux

Luhmühlen CCI4*

Luhmülen, c’est parti. Quatre Franzosen ont fait le  voyage : Astier (Molakai), Maxime (Opium), Pascal (Minos) et Denis (Oregon). On vous laisse découvrir le cross concocté cette année par un de nos chef de Piste préférés, Mike Etherington Smith.

Les résultats ici

Bramham : fin

C’en est terminé des moins de 25 ans à Bramham. Une édition corsée, il suffit de regarder le cas de l’américaine Caroline Martin : 11ème du dressage, un refus sur le cross, une barre au concours et quand même dans l’argent ! Il y a eu du bois et nos ressortissants n’y ont pas échappé. Seul François Lemière un signé un sans-faute quand l’autre François (Pons) sortait de piste à 20 points. Deux barres dont une belle georgette sur le dernier pour Alexis Goury qui ne pouvait guère espérer de classement. En revanche, sans leurs trois barres Aurélien et Marie K auraient pu être sur le podium. Un podium exclusivement britannique (of course) au pied duquel reste la cavalière de Picasso d’Oréal. Chez les séniors, Gamme Tattersall qui tenait la tête depuis le dressage s’est faite coiffer au poteau par Yoshiaki Oiwa sans faute avec Call 44. Il faut dire que le couple sort en CSI3* !. 

Bramham après cross

Will Furlong. On l’avait découvert sur le podium des Europe Junior à Jardy. Deux ans plus tard il gagnait les jeunes cav  à Strzegom. Avec Collien P2 achetée en Allemagne il y a un an, il vient de prendre une 4ème place en CICO à Houghton Hall. Ils n’ont pris que 2 secondes sur le cross des djeuns et la première place provisoire des under 25 avec presque 3 barres d’avance. Chez les séniors ils ne sont que deux à avoir fait mieux : Toshiyuki Tanaka avec Talma d’Alou, l’ex partenaire de notre comptable préféré, et Nicolas Wilson seule maxi de la journée avec One Two Many (déjà à l’heure l’année dernière mais dans le CIC). Côté Français… Un seul est toujours dans la course et à l’avant dernière place. On a eu très peur pour Sébastien Cavaillon sur le coffin, un des juges de paix. Il fallait bien que ça se termine. Il s'en tire avec une luxation de la hanche et une fracture du col du fémur. Déconfiture donc tout comme chez les « petits ». Ils étaient 7 et ils ne sont plus que 2 dans le top 10.(voir suite)

Bramham, après dressage

Bigre ! On savait depuis leurs succès italiens qu’ils aimaient les tirs groupés mais nos petits jeunes ont vraiment cassé la baraque à Bramham ! Sur les 10 premiers il y a 7 Français dont les deux premières places. En tête Thibault fournier qui domine depuis la première journée avec Siniani de Lathus. Espérons que son expérience acquise à Boekelo l’an dernier les aide à garder le Cap jusqu’au bout.  Mais n’importe quelle victoire française nous conviendra, par exemple Aurélien qui est à moins de 4 points derrière Thibault Seul Thibault Champel est plus loin, pas affreux non  plus puisqu’il est en début de seconde moitié à 11,1 pts de la tête c’est-à-dire rien vu la difficulté du cross qui s’annonce. François Pons est 9ème alors que son père est 8ème et meilleure Frfançais chez les séniors avec un Telstar de Bordenave qui a vraiment passé un cap en dressage depuis le Lion. On soutiendra ce petit monde en live sur britisheventing.tv (cf photo).

Bramham, c'est parti

Ils sont arrivés à Bramham. Il y a pas mal de Français (Lyard, Duffort, Cavaillon, Pons, Chabert, Prud’hon) mais on suivra surtout les plus jeunes. Dans le championnat du Monde des moins de 25 ans ils sont 28 partants dont logiquement une majorité de Britanniques qui y jouent aussi leur championnat national. Hors cela, la nation la mieux représentée est la nôtre avec un record de 8 partants dont ma moitié (ici en photo alors qu'ils s'entrainaient à sauter sur l'herbe du CCI de Saumur) issue du pôle jeunes de Saumur (qui est un dispositif fédéral bien sûr cher Michel). On trouvera donc Thibault Champel / Qlerkenwell, Thibault Fournier / Siniani de Lathus, Thomas Piejos / Rajah du Ninet, Alexis Goury / Trompe l’Oeil d’Emery, François Pons / Siam de Taleyrandie, Aurélien Leroy / Seashore Spring, Marie Caroline Barbier / Picasso d’Oreal et François Lemière / Tim de la Lande. Jeudi débutera pour eux  le dressage devant le jury présidé par Sandy Philips. Deux Français ont déjà remporté ce championnat par le passé. On souhaite à nos petits de marcher dans les traces de Donatien Schauly / Séculaire en 2010 et d’Astier Nicolas Piaf de B’Neville en 2012.

Ballade Irlandaise

La France remporte la troisième manche de la coupe des Nations à Tattersalls en Irlande. Tatts comme on dit là-bas. Luc Château et Proprinao de l’Ebat ont pris la tête du classement individuel dès le dressage pour ne plus la quitter. Avec Sidney Dufresne / Trésor Mail et Raphael Cochet / Sherazad de Louvière également dans le top ten les bleus l’emportaient avec une bonne avance sur les Anglais et les Irlandais. Moins heureux au classement, le presque local de l’étape Pierre Touzaint n’a pour autant pas démérité au sein de cette sympathique équipe.

Beau Final à Bertichère

Les jeux sont faits, les podiums ont une saveur olympique et le public repart du Royal Jump de Bertichères avec des étoiles plein les yeux. Dimanche fût rythmé par la clôture des épreuves principales de cet événement, le CCI1* Clarins et le CIC2* Mini Pozzi, ainsi que les deuxièmes étapes des épreuves nationales de CSO. Une belle journée sous le soleil, au cours de laquelle les français Cédric Lyard et Aurélie Riedweg ont fait résonné la Marseillaise. (Suite du communiqué à lire dans la suite)

Royal Jump jour 2.

 

Communiqué de presse, samedi 3 juin

Samedi fût une journée bien remplie à Chaumont-en-Vexin (60) pour le Royal Jump de Bertichères. Entre premières épreuves de CSO national, test de saut d’obstacles du CIC2*, un cross délicat pour le CCI1* et le premier derby du week-end, le public n’a pas manqué de vivre quelques sensations fortes. Confirmations pour certains cavaliers, déceptions pour d’autres, le suspens prendra fin demain avec les derniers tests pour les deux grosses épreuves (a lire dans la suite).

Le Royal Jump de Bertichères réussit aux tricolores.

 

Communiqué de presse, vendredi 2 juin 2017

 Royal Jump de Bertichères

du 1er au 5 juin 2017
à Chaumont-en-Vexin (60)

Les épreuves de dressage de la première édition du Royal Jump de Bertichères se sont terminées aujourd’hui à Chaumont-en-Vexin (60). Après validation des résultats, on assiste à une domination française puisque ce sont bien deux podiums 100% tricolores  qui clôturent cette première étape de la compétition. (à lire dans la suite)

Adieu Mitchi

Ce putain de crabe commence à nous courir. Trop d’êtres chères disparus. Trop de visages amis qu’on ne reverra plus. C’est au tour de Partick Michaud. Jusqu’au bout il aura été sur le terrain. Très affaibli, il était quand même au CCI de Saumur duquel il n’a raté aucune édition. Président du CRE des Pays de Loire depuis 2013, il succédait à son père Jean qui avait longtemps tenu ce poste à l’époque où cela s’appelait la ligue de l’ouest. TD courageux (il avait même osé mettre un carton à Andrew Hoy) on l’a beaucoup vu en tant que steward, y compris aux JO de Londres et Rio… et n’oublions pas l’attelage qui était son second amour.
Personnellement j’ai perdu celui qui m’a mis à cheval il y a plus de 40 ans. C’est avec lui que j’ai vu mon premier complet. Moutiers les Mauxfait bien sûr. Depuis nous avions à maintes reprises refait le milieu du cheval autour d’un verre d’orge maltée. Tu vas nous manquer. Pensées tendres pour Anne et Romain.

Pages