Strzegom morne plaine

Catégorie:

C’est dur, très dur ! La dernière fois que la France a pris une telle déculottée en championnat d’Europe, Thibaut Vallette marchait à peine et les autres n’étaient pas nés. C’est la tunique noir et or qui sauve notre bannière de l’humiliation totale puisque les deux qui la portent sont les seuls à être sans fautes aux obstacles avec 29 s de temps dépassé pour Thibaut et 21 s pour Matthieu. Le CSO sera probablement ardu et les bons sauteurs que sont Qing et Trouble Fête peuvent espérer remonter de leur 13ème et 16ème places respectives. Pour le reste, le cross de Strzegom restera dans les annales comme un des pires à de nombreux égards. Un sol dur et arrosé à la hâte la pluie annoncée n’arrivant pas. Du coup une couche glissante à pénalisé les premiers partants. Dans ce gymkhana difficilement lisible  Rüdiger Schwarz avait placé en n°4 une combinaison véritablement anti-cheval. 17 couples y ont déraillé dont nos deux étalons qui en ont été déstabilisés sur la suite de leur parcours. Bizarrement, aucun cheval allemand n’a semblé étonné par ce profil. Non moins étonnant le peu d’empressement des différents staffs à faire prendre l’option, certes couteuse en temps, mais cela aurait pu changer le cours de évènement. 12 des 30 obstacles ont posé des problèmes. Tristement Bob The Builder le cheval du seul individuel Polonais visiblement pas au niveau, a dû être euthanasié après sa chute qui a interrompu l’épreuve pendant ¾ h. Beaucoup de vilains passages et d’incidents (la majorité des partants) mais au final ils ne sont que 14 sur 77 à ne pas avoir été au bout… dont la moitié de l’équipe de France. Ça fait mal ! Qui pensait qu’Upsilon serait éliminé pour 3 refus ? Douche froide aussi pour Gwendolen qui alors que les 2/3 de parcours était réalisés de belle façon chutait pour une jambe de bois sur un tronc panoramique. Moins surprenante la déconfiture de la leader du dressage qui a fondu un fusible. Retent deux Allemands en tête suivis de Sara Algotsson. Ils n’ont été que 4 maxi : Ingrid Klimke qui signait un tour sans état d’âme et avec un peu de chances, Jung le plus rapide qui démontrait une fois de plus qu’il est le génie absolu de ce sport, Tina Cook parfait exemple de l’équitation anglaise et Pietro Roman qui intègre le top ten. 

Ingrid ou Michi pour le tire demain ? Ils sont dans la même barres et les performances de leur chevaux à l’hippique se valent (66 % de sans faute pour le premier, 63 % pour le second). On a une préférence pour Ingrid (ça confirmerait le girls power, elle sont 7 dans les 10 premiers) même si un quatrième titre d’affiliée pour Jung le ferait rentrer encore plus dans l’histoire. Par équipes la Grande Bretagne très solide s’est installé en tête avec deux barres d’avance sur une Allemagne réduite à trois couples et dangereusement talonnée par la Suède. On reste derrière nos 4 individuels : les noirs qui peuvent intégrer le top ten ainsi que Sidney et Cédric quasiment dans les mêmes points avec leurs deux refus qui vont donner de l’expérience à leur chevaux. (Merci à Pauline pour les images).

Étiquettes: