Sandillon, fidèle à sa réputation !

Catégorie:

Le week-end dernier nous avons pris la direction de Sandillon et les écuries de Pierre Defrance pour deux jours de complet avec notamment la dernière étape du Grand Régional Centre.

Un beau programme qui allait des épreuves clubs à la Pro2…et la pluie qui s’était invitée à la fête, mais de façon raisonnable pour ne pas trop perturber le bon déroulement de la compétition.

Je ne perds pas mon temps à vous détailler l’organisation des pistes : les rectangles de dressage sur la grande carrière, le cso sur la petite du fond, les 3 tests qui ont lieu en simultané ….

Départ samedi, sans trop de stress, puisque 125 km séparent nos écuries de Sandillon, donc pas besoin de se lever à l’aube. Mauvaise surprise tout de même en quittant les écuries puisque notre gps tomtom nous indiquait 101 minutes de retard sur le trajet initial…..un semi remorque s’était renversé sur l’autoroute !

Donc c’est par la départemental que nous retrouverons le Domaine de Barbereau.

Dans l’ensemble des bons tours de cso et de cross comme toujours à Sandillon.

Le tracé des parcours de cso a été le même pour toutes les épreuves. Un tracé délicat, avec des côtes pourtant raisonnables. L’oxer numéro 3 en sortie de virage tombera souvent, dans toutes les épreuves. Un parcours intéressant à monter.

Les parcours de cross étaient eux aussi intéressants, et pour certaines épreuves comme la Pro3/amateur 1 et Pro2/Amateur Elite bien au niveau.

Je m’attarderai sur le cross de la Pro2/amateur Elite. Quand on engage à Sandillon on sait à quoi s’attendre puisque les parcours sont souvent un cran au dessus des autres concours. Cette fois-ci j’ai eu l’impression que le parcours proposé était deux crans au dessus. Pour avoir fait deux fois l’Elite de Sandillon l’an dernier, j’ai trouvé cette édition un peu plus difficile encore, et surtout très technique, avec quelques combinaisons qui s’enchaînaient : le gué en n°6 avec une belle entrée…et un bon saut de sortie, le double en n°7 avec une sortie très directionnel, le village de Sandillon en 9, sans oublier l’enchaînement des deux gués en 13 et 14. Pas de grosses cata au final du côté des amateurs et seulement quelques refus à droite et à gauche, notamment pour les couples qui débutaient à ce niveau là. Aucun maxi en amateur Elite, les deux parcours les plus rapides prendront 0,8 points de temps dépassé. Quelques maxis dans la Pro2.

Au final une belle épreuve.

Dimanche rebelote avec la dernière étape du Grand Régional Centre mixée avec des épreuves Clubs. Pas facile de faire tenir et cohabiter tout ce petit monde. J’ai été surpris du niveau de certains couples en concours club, et je ne suis pas le seul. Des cavaliers avec une bonne position, les mains à leur place, des chevaux en ordre…. Bref de quoi tordre le cou aux mauvaises langues…

Les parcours de cross étaient là encore bien faits et soignés. J’ai trouvé le cross de l’amateur 2 Grand Prix peut-être un zest plus light que celui de l’an dernier, mais ça reste un cross de référence, avec notamment son dernier gué, le bac, qui occasionne toujours des problèmes.

Le concours de Sandillon fut également l’occasion de croiser Mathieu Lemoine et Luc Château qui se préparaient en vue du 3 étoiles de Boekelo, qui a lieu cette semaine. Le premier CCI3 pour ces deux cavaliers qui me disaient avoir bien préparé cette échéance importante. A suivre…

Merci encore à toute l’équipe de Sandillon pour l’organisation de ce concours.