La lutte finale

Catégorie:

Les Anglais sont champions d’Europe, ce n’était pas arrivé depuis Fontainebleau 2009, mais c’est quand même leur 22ème titre par équipe ! Les Allemands sont 1 et 2 en individuel, c’est la règle depuis Luhmühlen (2011). La France évite la pire déculotté depuis Luhmühlen (1975) en intégrant le top ten grâce au super sans faute de Thibaut et Qing. 24 seconde de moins sur le cross et il était sur le podium. C’est donc depuis Brughley (1989) que nous n’avions pas connu pareille douche froide. Se faire passer devant par la Biélorussie, c’est quelque peu douloureux pour des champions olympiques en tire. On peut néanmoins se réjouir de la belle place du « bizut » Matthieu et de son bon Trouble Fête. Un beau CSO avec 3 points de temps et la 16ème place. L’écuyer du cadre noir a montré qu’il avait la tête (sang-froid et intelligence technique) pour mériter d’être à nouveau en équipe de France. Sur le CSO polonais, il y a eu ¼ de sans faute dans un temps assez généreux. Sara Algotsson a craqué avec 12 points mais reste la meilleure d’une forte et belle équipe suédoise en bronze. Nicolas Wislon s’offre le Bronze individuel dans un tir groupé des petites anglaise 3, 4 et 5ème. Jung extraordinaire comme sur le cross rajoutant des foulées en avançant dans les lignes avec sa petite mobylette. La pression était sur les épaules d’Ingrid qui n’a pas tremblé. Le titre détenu par Jung depuis 2011 change de mains mais pas de drapeau. Cette grande championne mérite amplement la réalisation de son rêve. Le retour des gibis n’est bien sûr pas étranger à celui de Bartle dans leur giron. Ça promet une belle bataille Anglo Germanique aux prochains championnats d’Europe à Luhmühlen et d’ici là on a intérêt à se refaire. On va y arriver.