CICO du Pin après cross

Catégorie:

Sans trembler, Maxime Livio a survolé ce second test avec une facilité déconcertante. Il put même ralentir en fin de cross, et ainsi laisser souffler son cheval Pica d'Or avant de franchir la ligne. Le couple conserve donc son score acquis au dressage et la tête du classement provisoire. Il est désormais talonné par Mark Todd (NZL) sur Leonidas II, 2ème ce soir à la faveur d'un peu de temps dépassé de la part de l'allemand Andreas Ostholt, 3ème. Plusieurs cavaliers réalisent une jolie remontée au classement, à commencer par Donatien Schauly (FRA), qui passe de la 16ème à la 9ème place. Les français, justement, restent premiers au classement par équipes, mais cette fois devant la Grande-Bretagne qui passe de peu devant l'Allemagne. (A lire dans la suite)

Comme souvent, le cross imaginé par Pierre Le Goupil a fait son office. Le temps imparti un peu serré a entraîné quelques pénalités pour temps dépassé. Et compte tenu des très faibles écarts entre concurrents, le moindre point pouvait signifier un recul au classement général. C'est le cas de l'allemand Jörn Warner, 6ème hier après le dressage, qui se retrouve au 22ème rang pour dix secondes de trop. Maxime Livio n'a pas connu ce genre de problème : il était même très en avance à l'approche de l'arrivée avec son hongre Pica d'Or !

"Cette saison, j'ai économisé mes chevaux qualifiés pour les Jeux Equestres Mondiaux, Opium de Verrières (actuellement 15ème, ndlr) et Qalao des Mers, afin de les amener au top de leur forme pour cette échéance" explique le bourguignon. Pica d'Or, quant à lui, n'est pas qualifié et ne peut donc pas prétendre à une sélection. Toutefois, l'expérimenté bai a de sérieux arguments en vue de la victoire finale. "A chaque fois que je l'emmène, c'est pour monter sur le podium ou gagner. C'est un surdoué du complet, il est très bon dans les trois disciplines. Le cross n'était clairement pas assez difficile pour lui aujourd'hui. J'ai fini le parcours au petit galop, j'ai caressé... Il était à 80 de cardiaque contre 120 pour la plupart des autres chevaux". Ravi d'être en tête, Maxime Livio a souligné les raisons qui font qu'aujourd'hui, ses chevaux se sont exprimés pleinement. "Il faut vraiment noter la très bonne qualité de sol car c'est très important pour nous, pour que les chevaux durent. Les organisateurs ont réalisé un super travail, le terrain est formidable." Opium de Verrières, grâce à un bon chrono (seulement 1.2 pt de temps dépassé), reste dans la course sans forcer. "C'est son dernier concours avant les JEM si c'est lui qui est retenu. ll était un peu frais sur le dressage, normalement il peut être mieux que ça. Je suis plutôt content de le sentir dans cet état de fraîcheur car cela signifie que, pour un 'papi' de 16 ans aussi routiné que lui, il a encore envie de faire du concours". Maxime reste confiant pour le saut d'obstacles demain, un test pour lequel Pica d'Or affiche habituellement de très bonnes performances. (source CP)

Étiquettes: