[CHPT RHONE ALPES] Vulbens, the place to be

Catégorie:

Vulbens est un des derniers survivants des CCE Rhône-Alpins et à ce titre toujours particulièrement couru. Moins d'une semaine après l'ouverture aux engagements, les épreuves du dimanche étaient pleines et malgré de nombreuses sollicitations, les organisateurs n'ont pas pu dépasser la limitation d'engagement afin de garantir à tous des conditions et des horaires de concours corrects.

Et pourtant rien n'a été épargné pour tenter de faire au mieux, en programmant les dressage dès 7h (le dimanche) et en optimisant les passages sur le CSO avec un tour commun remonté et agrémenté d'une ou deux combinaisons au fur et à mesure des épreuves. Disposant d'un terrain de cross vallonné particulièrement bien garni en obstacles de toutes sortes, les Ecuries de Vulbens n'avaient pas lésiné sur les moyens pour assurer la qualité du sol en assurant un arrosage régulier à grand renfort de tonne à eau les jours qui précédaient le concours. Ainsi, malgré la canicule sévissant sur toute la France en cette fin juin, le sol est resté souple et largement courable malgré les craintes légitimes que pouvait susciter les températures largement au dessus des normales de saison. Pour preuve, le vert éclatant de l'herbe sur l'ensemble du cross. Quelques châtaignes en plus et on se serait cru à Pompadour.

Côté résultats, beaucoup de 4 points à l'hippique, le sans fautes à Vulbens n'est jamais facile. Sur le cross, des tours techniques, harmonieux, mais mettant à l'épreuve la lucidité des cavalier(e)s et leur capacité à gérer le souffle de leur monture. Si le temps idéal est réalisable, il faut tout de même s'y atteler, le test de fond étant loin d'être une course plate. Et c'est tant mieux.

Support des championnats régionaux, toutes les épreuves se sont vues particulièrement garnies à la remise des prix grâce à la générosité de nombreux sponsors parmi lesquels la sellerie Childéric, avec notamment les légendaires plaques de Vulbens qui à elles seules justifieraient le déplacement.

En amateur Elite, menant de bout en bout malgré une barre à l'hippique, c'est Caroline Toulemonde /Tiffany des Terdrix qui sont championnes régionales. Après une blessure de la jument cet hiver, Vulbens était leur concours de rentrée, plutôt de bon augure, donc.

Sur l'amateur 1, les deux premières étant Bourguignonnes (Eponine Miler / Belatrix Boutonier et Laura Marcheron / Tic Tac des Crucibées), c'est à la troisième de l'épreuve que revient le titre, Caroline Aeberli / Augustar, régionales de l'étape puisque licenciées à Vulbens.

Dernier concours et dernier titre pour Nicolas Rosset / Carlos M qui ont mené l'amateur 2 dès le dressage. N'engrangeant qu'une barre à l'hippique, ils ont assuré un sans fautes maxi sur le cross pour s'assurer leur première place définitive.

Encore une licenciée des Ecuries de Vulbens à la première place du championnat amateur 3, avec le couple Dominique Miszczycha / Velvet Moon du Lie. Grâce à un bon double sans fautes, conservant sa note de dressage, elle remonte de la 5° à la 2° place de l'épreuve et 1° régionale donc.

Enfin, en amateur 4 Elodie Bodenmann / Lucifer des Bonnes, licenciée dans le Jura, gagne l'épreuve mais laisse le titre à la 2°, Marion Ferrando / Venisca de la Roche double sans fautes maxi elle aussi.

Après 16 éditions du CCE de Vulbens, Mr Philippe Lamunière président du comité d'organisation a passé la main à Mme Cristina Pocecco. Efficacement secondée par une armée de bénévoles tous aussi discrets qu'efficaces, Cristina peut compter sur l'appui et le soutien des dirigeants des Ecuries de Vulbens, Corinne et René Aberlé. Puissent ils poursuivre le développement et assurer la continuité de ce beau concours qu'on n'imagine pas ne plus exister un jour.