Bramham après cross

Catégorie:

Will Furlong. On l’avait découvert sur le podium des Europe Junior à Jardy. Deux ans plus tard il gagnait les jeunes cav  à Strzegom. Avec Collien P2 achetée en Allemagne il y a un an, il vient de prendre une 4ème place en CICO à Houghton Hall. Ils n’ont pris que 2 secondes sur le cross des djeuns et la première place provisoire des under 25 avec presque 3 barres d’avance. Chez les séniors ils ne sont que deux à avoir fait mieux : Toshiyuki Tanaka avec Talma d’Alou, l’ex partenaire de notre comptable préféré, et Nicolas Wilson seule maxi de la journée avec One Two Many (déjà à l’heure l’année dernière mais dans le CIC). Côté Français… Un seul est toujours dans la course et à l’avant dernière place. On a eu très peur pour Sébastien Cavaillon sur le coffin, un des juges de paix. Il fallait bien que ça se termine. Il s'en tire avec une luxation de la hanche et une fracture du col du fémur. Déconfiture donc tout comme chez les « petits ». Ils étaient 7 et ils ne sont plus que 2 dans le top 10.(voir suite)

Il avait les deux premières marches d’un podium provisoire désormais intégralement britannique. Rien de bien surprenant. On ne l’avait dit qu’à demi-mot pour ne pas doucher leurs ambitions. Ceci dit la chute de Thibault Fournier sur ce double de pointes est un manque de bol qui a du refroidir les esprits. C’est d’ailleurs là que Thomas abandonne après avoir trop resserré du coté fermé. Eliminé aussi mais sur le dernier gué l’autre Thibault porte à 5 ceux  de nos troupes qui ont fini. Tous à 20 points sauf Aurélien (mais presque 25 points de temps), le plus expérimenté du lot, du bon boulot coup sur coup après Saumur. On lui prédit vite une sélection en séniors. Très vite. L’héroïne du jour, c’est Marie-Ca qui a fait un super tour et qui est à deux points du podium de ce championnat du Monde très officieux. Un Bramham difficile, mais il n’y a jamais de Bramham facile. Par contre quand on se met à trembler pour les gamins ça ne va plus. Beaucoup de nos couples étaient trop verts et même chez les anglais on a vu des laideurs. Il y a quelque chose à revoir.

Étiquettes: