Badminton... Andrew... Enfin !

Catégorie:

Sacré Andrew ! Nous le connaissons depuis assez longtemps pour se faire une idée de son émotion. Il a attendu de boucler Badminton pour la 36ème fois pour s’adjuger le trophée. C’était son retour après seulement une année sans. Rien quand on sait l’extrême gravité de son accident dont il n’est d’ailleurs toujours pas sans séquelle. C’était son graal. La victoire à laquelle il tenait plus qu’à toute autre. Et avec son vieux Nereo 17 ans ans qui n’en a pas fait beaucoup des sans faute, mais là c’était le jour. Jung faisait la barre qu’il fallait. On n’en demandait pas tant à Ingrid qui la pauvre sortait de piste avec trois barres et un refus. Elle restait quand même dans le top ten de cette édition si sélective. Andrew n’en jubile que plus. Au passage cette victoire est l’occasion pour le kiwi de faire un petit geste avec le doigt du milieu à sa fédé. Dans le top ten on compte 4 Néo, 2 Allemands, 1 Japonais (super couple) et 3 Anglais qui ont fait une belle remontée à l’image de Gemma Tattersall, 67ème du dressage et qui a fait un bond de 60 places. Avec deux barres Astier signait la meilleure performance tricolore à la 15ème place mais il ambitionnait mieux. Il se dit déçu d’avoir fait moins bien qu’à leur première participation. Avec un joli sans faute comme Qing sait les faire Thibaut remontait 9 places pour finir 27 ème. Mouvement en sens inverse pour Jean et Matelot 31èmes. Les 7 autres Français ont vécu le CSO des tribunes. Allez on fait nôtre la joie des Néo pour se consoler. C'est un peu le sens du propos exclusif du DTN dans la suite.