Les articles

Onglets principaux

Jardy ERM pour Gireg

Dominé au dressage par Thibaut Vallette et Qing du Briot l’ERM de Jardy l’était encore après un CSO sans faute et un peu de temps dépassé. Du temps le couple en prendra aussi beaucoup en fin de cross pour reculer en 10ème place mais l’essentiel est dans la forme affichée en vue des Europe de Luhmühlen.  Des maxi, il n’y en a eu que deux sur un cross trsè tournant, parfois glissant et avec une ultime combinaison qui posait des vraies questions de distance.  Deux maxi donc et de belle manière : le vainqueur 2008 Alex Bragg et Gireg le Coz. Avec Aisprit de la Loge il sont les seuls à terminer sur le score de dressage. Nous ne cachons pas être archi fans de ce couple et ce qu’ils ont fait à Jardy confirme la justesse la finesse et l’intelligence. Bref tout le contraire de ce qu’a donné à voir Gemma Tattersall seconde battue à seulement 0.1 points. Déjà 6ème à Arville le breton est désormais en  4ème position au classement cumulé de l’ERM avant les deux dernières manches à Millstreet et Lignières. PS : Arnaud et Quoriano finissent 5ème tout près de maxi et de fort belle manière. Le couple répète régulièrement les bonnes performances. Le cheval a 15 ans, le jour où il deviendra fiable, il ne faudra pas rater la fenêtre de tir.

Deux podiums à Maarsbargen

On ne va pas boude les podiums par équipe décrochés par les juniors et jeunes cav même si l’absence Fontainebleau 2018 avait donné de l’appétit pour les performances individuelles pour lesquelles les espoirs se sont écroulés sur le CSO.

Les juniors sont en Bronze. Bravo à Zazie Gardeau  (qui signe la meilleure performance individuelle   en 6ème position), Julie Simonet (10ème) et aux « filles de » Nina Scherer et Elora Lyard (qui se souviendra longtemps de ses 20 points sur le n°1 du cross). L’élimination pour deux refus de Jeanne Chauvel en route pour le podium vient rappeler s’il en était besoin les dures lois de ce sport.
Les jeunes cavaliers sont en argent. Bravo à Romain Sans (5ème individuel soit une remontée de 32 places !), Anouk Canteloup, Victor Levecque et Morgane Euriat (elle courrait pour le titre individuel mais rétrograde 6ème avec deux barres mais ça aurait pu être pire).

Maarsbergen après le cross

Après une journée de cross humide et sans éclat, la France tire bien son épingle du jeu. Chez les juniors Jeanne Chauvel est en position de décrocher le bronze dans la barre de la victoire derrière deux allemandes. Tous les petits à l’exception d’Elora Lyard sont rentrés du cross sans pénalité. Par équipe, la France n’est qu’à 2,5 points du podium.
Chez les ainés, l’équipe emenée par Romain Sans, Anouk Canteloup, Victor Levecque et Morgane Euriat est en tête avec  deux barres d’avance sur les anglais.  Morgane est en tête du classement individuel et n’aura droit à rien sur le CSO. Bon ouvreur sur le cross Ropmain est remonté en 6ème position. Victor un moment ua pied du podium a finalement écopé de 11 point de pénalité pour rétrograder en 9ème position.

Jardy ERM

L’ERM de Jardy a délivré ses premiers résultats avec un choette niveau de dressage et 17 couples au-dessus des 70%.  Thibaut et Qing ont mené les opérations à 23,2 pts.Ils sont les seuls Français du top 10. Les 7 premiers dans la même barre. Les 20 premiers en deux barres. Il va y avoir du spectacle à Jardy à suivre sur cheval TV ICI avec les commentaires de l’ami Gaut en prime. 9h pour le CSO et 13h00 pour le cross. Pour les résultats c'est LA.

Les bleuets médaillables

Tout se passe bien en Hollande pour les petits. Après le dressage, les jeunes cav sont en argent et les juniors sont à seulement 1,7 points du podium. Il y a de bonnes chances également en idividuel notamment avec la seconde place provisoire de Morgane Euriat. Place au cross à suivre en direct ICI.

On suit les petits

Les épreuves de dressage ont débuté à Maarsbergen où les juniors et jeunes cavaliers défendent les couleurs françaises pour leur championnat européen.
Les résultats sont à suivre ICI

Sélection européenne Jeunes Cavaliers

 

 

Sélection européenne juniors

Reposez en paix Monsieur Cochenet

Michel Cochenet. Un nom qui ne parle pas à la jeune génération. Au mieux un vieux juges à la moumoute pas toujours bien fixée et qui sur la fin s’endormait dans les cabanes. Ce n’est pas faire honneur à celui qui vient de s’éteindre. Un des derniers grand maitres de l’équitation du XXème siècle et un des rares civiles.
En 1957 il fait partie de la toute première sélection tricolore pour les championnats d’Europe. Il sera, entre autres, champion de France de concours complet en 1966 avec Artaban. Il est deux fois médaillé de bronze par équipe lors de championnats d’Europe. Cinq participations à Badminton à son actif. Et à cette époque ce n’était pas rien ! Son grand regret : ne pas avoir pu participer aux JO. Il était enseignant et donc professionnel ce qui interdisait le sésame olympique à l’époque. En 1970 il devient entraineur national. La même année aux championnats du Monde de Punchestown il est cavalier et entraineur !  Il y réalise avec Quacker  la meilleure performance française concourant à la médaille d’argent par équipes.
Grand technicien il compte parmi les piliers fondateurs du complet moderne. En tant qu’entraineur national, à  la suite de Jack Le Goff il perfectionne les techniques d’entrainement et préfigure ce que sera l’ère Bardinet. Thierry Touzaint, Michel Robert, ou Thierry Pomel  comptent parmi les nombreux cavaliers qu’il a formés. Michel Asseray compte parmi les juges qu’il a éclairés.
A la suite de ses missions nationales il avait pris  le poste d’écuyer à l’Etrier de Paris, qu’il occupera jusqu’à la retraite en 1992. Une retraite active en tant juge de dressage pur et de complet avec son épouse, également très investie dans le dressage, Nadine Kersenti Cochenet à qui nous présentons nos sincères condoléances.

Aix la Chapelle

A la suite du choix fait par le sélectionneur national Thierry Touzaint et l'équipe fédérale d'encadrement sportif, la Fédération Française d’Equitation communique la liste des couples qui représenteront la France par équipe à l’occasion du CCIO 4* d’Aachen du 17 au 21 juillet prochain. 

Liste des couples sélectionnés (par ordre alphabétique) :

  • Jean-Lou Bigot & Utrillo du Halage, propriétaire sur liste rouge. Groupe 1
  • Alexis Goury & Trompe l’œil d’Emery, propriété de son cavalier. Groupe 1
  • Julien Guillot & Elvis, propriété de son cavalier. Groupe 2
  • Christopher Six & Totem de Brecey, propriété de François et Juliane Souweine. Groupe 1
  • Nicolas Touzaint & Absolut Gold*HDC, propriété du Haras des Coudrettes. Groupe 1

Pages