Saumur

Chaud épilogue Saumurois

Le Saumur le plus chaud de l’histoire s’est achevé en mettant la Suisse à l’honneur : Camille Guyot dans le CCI* et Felix Vogg dans le CCI***.  Un bon tiers de sans faute sur le CSO en gérénal mais seulement 1/5 si on s’intéresse aux dix premiers après le cross. Deux barres et un point de temps sortait Jung de la course au profit de son élève. A 4 points Todd restait indéracinable de sa 3ème place. La bonne opération fut celle de Donatien Schauly et Pivoine des Touches 8ème  du dressage, 5ème après le cross et au final sur la seconde marche du podium. Cela fait plaisir de les revoir là et comme ça. Thierry Touzaint est satisfait d’avoir 5 français dans les 9 premiers du classement. On vous met son analyse dans la suite, il y a beaucoup de bruit ambiant mais ce n’est pas dénué d’intérêt.

Saumur après cross

Le CIC** s’est achevé sur le même podium qu’au dressage : Vanlandeghem, Goury, Touzaint. Dans le 3*, le cross a chamboulé la donne en tête. 16 des 35 partants ont été pénalisés aux obstacles et seulement deux maxi… pour la Suisse ! La chaleur aura peut-être été le principal ingrédient de ce cross. Jung qui était en tête recule à la seconde place. Lennox a souvent couru en France mais jamais gagné, cela reste possible. L’Allemand s’est fait dépasser par son élève Felix Vogg plus rapide. Sir Todd lui reste à sa troisième place avec son cheval Irlandais très bon sauteur. Les trois sont dans la même barre. Il va y a avoir du suspense... A peine plus loin Maxime et Tina signent la meilleure performance Française. Chez les bleus, ont peu se réjouir de belles prestations y compris chez les chevaux et/ou cavaliers peu rodés à ce niveau. Grosse déception en revanche, le stop d’Entebbe sur la triple brosse du second gué. Le couple courait pour la gagne et surtout pour un billet pour Strezgom qui s’est éloigné d’un coup.

Saumur après dressage

Ce n’était pas la peine de laisser cuire le jury pendant des heures dans les cabanes, on aurait pu donner le classement du dressage rien qu’en voyant les engagés. Jung et Lennox 364 ont pris l’avantage. Les récents vainqueurs de Marbach ont plus de 4 points d’avance sur le meilleur Français, Karim et Entebbe en quête d’une qualification européenne. On a eu un peu chaud sur le début de la reprise de l’étalon mais il s’est bien rattrapé par la suite, suffisamment pour gratter Sir Todd de quelques dixièmes de points. Suivent Felix Vogg, Tim Price, Aurélien, Maxime, Donatien… Le cross techniquement très abordable laisse l’inconnu du maxi sous le cagnard. Dans le CIC2*, si Safran du Chanois et Mathieu sont toujours en tête avec des écarts plus serrés. C’est Alexis Goury qui est désormais second. Il est en forme ce week-end avec trois chevaux en première partie de classement.

Saumur ça continue

Les juges étaient bien réveillés ce matin pour noter la reprise de Gwendolen Fer venue un moment jouer les troubles fête dans le classement avec une reprise à 73,65 %. Ils feront une barre sur le CSO pour rétrograder 8ème. Un CSO abordable avec presque une moitié de sans faute mais quelques-uns ont fait les frais du dernier oxer ou du chronomètre. Upsilon garde la tête devant les deux olympiques Entebbe et Piaf. Maxime Livio détient la quatrième place du provisoire avec Opium ainsi que la pole position de la pro 1 avec Tina de la Fieffe. Ensuite, ils sont trois ex-aequo à la cinquième place ce qui annonce de quelques bouleversements un cross qui ne sera pas facile. Certes, il y a des options partout mais il y a de vraies questions techniques posées par Didier Dhennin qui propose sa première piste à ce niveau et qu'il aurait bien envie de la monter.

 

tous les résultats ici https://www.equichrono.fr/cce-gn/saumur-15-au-19-03/

Le grand national débute à Saumur

Carton plein à Saumur. Pendant que certains achetaient un bout de terrain à Verrie, un petit tiers des « grands » s’affrontaient devant les juges pour inaugurer la 10ème édition du Grand National. Le tirage au sort avait placé quelques vedettes dance lot qui nous ont offert des prestations de sortie d’hiver. Brillant, Upsilon s’imposait logiquement même si les 76,47 % peuvent sembler un peu généreux. Thomas profitera aussi de la belle reprise de son coéquipier avec Top Secret d’Eglefin classé provisoirement 4èmeSans reproche Maxime Livio et Opium sont seconds à plus d’une barre mais dans un mouchoir de poche avec les vice-champions olympiques : pas trop de brio mais un travail au galop en net progrès. Thibaut Valette complète le quinté de tête avec un Qing très gazeux. Le cavalier du cadre noir ne monte plus Quirinal qui est retourné sous la selle de Stanislas avec bonheur puisque eux aussi sont au-dessus de 70 %.

Subscribe to RSS - Saumur