Mondial du Lion 2018

Le Lion, cross

Les six ans ont été une course plate et c’est tant mieux. Les bons six ans étaient prêts à faire un deuxième cross. Quasiment rien n’a bougé dans les dix premiers. California d’Horset  reste 7ème à une barre et des broutilles de la tête.  Casino du Delta gagne deux places. Les 7 ans en revanche ont eu leur lot de déconvenues. Une moitié de maxis et 1/3 d’incident surtout sur la dernière combi pour axer les haies après le contrebas de la mine. Ce fut le cas pour les champions des 6 ans en titre Izzy Tailor et Monkeying Around, 4ème du dressage. C'est aussi là que chutait Tom Carlile. Autre surprise en tête de classement le grand Jung, dernier à partir et leader attendu mais Choclat a panaché sur le Burghley n°8. Le champion allemand s’en tire avec ce qui est désormais convenu d’appeler une « briceludette ».  Ingrid Klimke et Asha P ont survolé le cross même s’ils ont été à la limite du 20 pts sur le contrebas de l’ultime combi. Elle n’a droit à rien sur le CSO. Astier est dans la même barre, remonté en 5ème position et prenant à malin plaisir à placer Babylon dans le temps parfait. Bon cross également de François Pons avec son gris qui remonte en 7ème position. Maxime et Billy Elmy sont les troisièmes bleus du ton ten.

Le Lion, Dressage 2

Pas grand changement dans cette seconde journée de dressage. Dans les 6 ans on n’épiloguera pas davantage sur les errements de la présidente du jury, elle en est consciente et suffisamment bouleversée. Kitty King et le SF Cristal Fontaine ont rejoint le trio de tête. Yannick Dirou et California d’Horset sont 7ème. Ils confirment un fort potentiel et auraient pu être encore plus hauts sans quelques fautes d’attitude. A suivre demain à 11h33.

Chez les 7 ans, il a fallu attendre le dernier concurrent pour avoir le leader. On se doutait bien qu’il serait allemand. Finalement Jung et Choclat prennent l’avantage à 0,3pts. Tom Carlile et Birmane signaient eux la meilleure prestation tricolore avec une Birmane appliquée : 8ème à 3,1 pts de la tête.  La fin de tour questionne un peu les cavaliers sur un cross qui va crescendo. Il va sans doute falloir en garder sous le pied avec les incidences sur la pendule.

Le Lion, dressage 1

Première journée de dressage au Lion sous le soleil. Dans les 6 ans c’est l’Américiane Elisabeth Halliday qui tient la tête d’un petit dixième de point avec son entier chic Colley Moonshine.Tom Carlile est 11ème avec Casino du Delta qui perdait quelques points sur le dernier demi-cercle.  Luc Château et Cocorico de l’Ebat sont trois places plus loin. Chef les ainés, il n’y avait rien à jeter dans la reprise de la jument d’Ingrid Klimke Acha P mais Nicolas Wilson et Laura Collet lui collent au train. Le meilleur Français est Astier avec Babylon de Gamma à la 8ème place. Il a eu chaud à porter son gris encore un peu vert sur le plat. Plus toniques Banzaï du Loir et Boléro de Menjoulet les partenaires respectifs d’Axel Coute et de François Pons ne sont que sont que 0,3 points derrière ex-aequo.

Le Lion, première visite

C'est parti. Première inspection des chevaux faite. Tout le Monde est bon pour le service. Place au dressage. Horaires et résultats ICI

Subscribe to RSS - Mondial du Lion 2018