jeunes chevaux

Pompadour 4 ans

La limousine Aurélie Riedweg (photo © PSV J. Morel), installée à St Just Le Martel en Haute-Vienne, n'a pas laissé passer sa chance de remporter son premier titre au Championnat de France SHF des jeunes chevaux de concours complet. Première ex aequo avec deux de ses cinq montures avant l'ultime test du cross, elle pouvait potentiellement s'adjuger les deux premières places, ce qu'elle fit bien que Balsamo Beaulieu sf et Bob to Nowhere sf aient obtenu la même note de style sur le cross. Quelques secondes les ont départagé, plaçant le premier finalement en tête. Camille Lejeune (Centre Val de Loire) et Beauty des Isles sf perdent une place à cause de leur note de style pour finir 4e, laissant le Picard Eddy Sans et Boekelo de Taël sf monter sur la 3e marche du podium. Tous les quatre ont reçu le label ELITE, de même que Chaina de la Née sf sous la selle d'Estelle Hoffarth. Dans le Critérium SHF 4 ans (qui ne tient pas compte de la note de modèle et de style sur le cross), c'est le cavalier du Centre Val de Loire Camille Lejeune qui s'impose avec un total de 32,08 pts devant Aurélie Riedweg (2e et 3e).

Le Lion avant l'heure

Le Lion et son Mondial. Le rêve de tout cavalier de complet. Une réalité pour les meilleurs de chaque génération de chevaux. C’est, mine de rien à une petite révolution qui est en marche puisque, dans ces belles journées du mois de juin nous avons assisté à des épreuves SHF qui préfigurent d’une plus large ouverture du site. Ainsi, il y a aura une pro Elite GP au printemps prochain. C’est sûr qu’avec de telles installations, il y a de quoi faire rimer organisation et perfection.  Un cadre idyllique avec ses pistes bouclant en bordure de Mayenne. Des cross avec des obstacles plus massifs que ce que les jeunes chevaux ont l’habitude de rencontrer et pour certains l’entrée en seconde partie de saison a été un peu brutale. Ainsi les 6 ans ont pu avoir un avant-goût de ce qui attend les meilleurs d’entre eux  au mois d’octobre.
En parallèle et pour profiter à la fois des installations et de l’atmosphère de compétition ceux qui composeront la future équipe de France pour les JEM sont venus faire quelques gammes studieuses sur le plat sous l’œil de Serges Cornut. De quoi s’amuser pour les amateurs de pronostiques. L’étau se resserre, et les intentions du sélectionneur sont de plus en plus claires.

Subscribe to RSS - jeunes chevaux