Burghley

Burghley après cross

Tous les 4* cintinentaux sont jusque-là tombés dans la besace des Price. C’est au tour de Tim d’être le leader après le cross que les cavaliers ont encore confirmé être le plus « testing » du Monde. 45 couples ont fini le cross dont 38 sans faute et 4 maxi. Maxi très facile pour Swallow Spring le nouveau phénomène d’Andrew Nicholson qui courait là son premier 4* remontant de la 16ème à la 5ème place. Il est juste derrière un autre gris qui nous a fortement impressionnés lui aussi, celui d’Harry Mead : Away Cruising. Ce n’était pas le jour de Toddy leader du dressage avec Kiltubrid Rhapsody  qui a chuté sur le n° 10 alias le Gurkha Kukri, un obstacle isolé au profil un peu sec. Du côté frenchy , il ne reste plus que Camille qui a fait le job avec 13,6 points de temps dépassé. 24ème avec Tahina, il peut espérer rentrer dans le top 15 comme à Luhmûhlen. Minos n’a pas été au bout de son 5ème Burghley. Pascal nous a encore perdus sur le Trout Hatchery (le gué n°11) où il abandonne après un refus. Cédric a lui fait les frais de la combinaison n°9. Une chute un peu rude mais pas de bobo à part quelques courbatures. Quelle idée de Qatar de retaper sur l’entrée d’un tel coffin ?

Alors première victoire de Tim à Burghley ? L’idée nous plait mais rien n’est moins sûr le cheval n’est qu’à  45 % de sans faute au CSO. C’est peu et le kiwi n’a droit à rien, pas même une seconde de temps dépassé. Derrière lui, il a tout simplement les deux premiers de la précédente édition :  Oliver Townend / Ballaghmor Class et Piggy French / Vanir Kamira. Vous avez dit pression ?

Burghley : Les Britts raflent la mise.

Et voilà, les Anglais sont champions d’Europe et derrière ils font 1,2,3,4 à Burghley. Merci Bartle et ce n’est que le début ! Très peu de sans faute au CSO et aucun dans le trio de tête après le cross. A une barre et un point de temps Townend s’offrait une seconde victoire à Burghley. Avec un cheval novice à ce niveau : chapeau. Sans faute et seconde avec Vanir Kamira (l’acienne jument de Paul Taptner) Piggy French fait un sacré retour à la compétition après son long congé maternité. Gemma Tattersall se retrouve troisième avec une barre tandis que le jeune Tom Mc Ewen a fait une super remontée. 20ème du dressage, il a pris tous les risques sur le cross et se retrouve 4ème  après un sans-faute au CSO. Il y a des 20 points sur le cross classés. C’est le signe d’un complet sélectif non ?

Burghley après cross

Il a fallu attendre le dernier cavalier pour connaitre le leader à l’issue de ce cross qui restera dans les annales. Aucun du top 5 après le dressage n’y est encore après le cross. Toddy qui était en tête est tombé. Son cheval se fatiguait de plus en plus sur de mauvaises places et ce fut le roulé boulé à la réception du 26. L’Américaine Lauren Kieffer prenait comme d’habitude ses 28 points de temps mais avec un cross aussi sélectif, elle reste dans le top 15. Même Michi et Sam ont été déboutés. Après une petite alerte sur l’entrée du premier gué, ils ont récidivé sur le second et n’ont pas réussi à axer le string qui suivait. Abandon. La même mésaventure pour Pascal Leroy qui finissait par se perdre dans les options jusqu’à l’élimination. Le maxi semblait vraiment impossible (même Andrew et Néréo sont à 19 s) mais 3 y sont parvenus : Kristina Cook et Star Witness passant ainsi de la 40ème à la 10ème place ! Izzy Taylor avec Trevidden 3ème et Gemma Tattersall avec Arctic Soul  2ème. Seulement une seconde de trop pour Oly Townend et Ballaghmour Class. Sixième du dressage il prend un léger avantage sur Gemma. Ils sont dans la même barre. Le gris de Townend saute très (trop) bien. Oliver a déjà gagné Burghley en 2009. Pour Gemma qui fait une top saison ce serait une première et le couple est en forme un mois après sa victoire à l’ERM de Gatcombe.

Burghley après le dressage

Deux ans après, Jung et Sam sont prèts à recommencer. Certes ils n’ont pas fait le meilleur dressage de leur carrière, le cheval étant un peu tendu mais ils sont à 2,2 points de la tête : rien. C’est Le grand Todd qui détient la tête grâce à une très belle reprise de Leonidas. Entre les deux légendes l’Américaine Lauren Kieffer a réussi à s’immiscer. Il va lui falloir être beaucoup plus rapide qu’à Badminton si elle veut rester à cette place avec Veronica d’autant que derrière il y a du très lourd : Andrew Nicholson et Nereo. Todd a gagné le plus difficile complet du Monde pour la première fois il y a pile 30 ans et il aime à plaisanter qu’il ne l’a pas encore gagné ce siecle. Cette année, il trouve le cross plus gros mais moins « testing ». Va-t-il l’emporter ? Pour lui ou pour Andrew ce serait une sixième victoire. Les kiwis vont–ils barrer la route au Germain ? Du côté français Pascal Leroy et Minos affublés d’une erreur et d’une mauvaise appréciation du juge allemand ne sont qu’en 54ème position. On leur souhaite le meilleur pour le 25ème CCI4* du cavalier !

Quel Burghley

Gagner un CCI**** avec 4 barres au CSO, ça n’a pas dû se produire souvent et ça donne la mesure de la prédominance du cross dans le classement de cette difficile édition. Burton accroche sa première grande victoire à la mesure de son talent. Cela va-t-il suffir pour devenir le nouveau n°1 Mondial ? Suivent trois kiwi (ils ont du se tromper de sélection aux JO) : Nicholson, Mrs & Mr Price. Les rares sans faute (5) ont fait une belle remontée. Townend sauve l’honneur anglais à la 7ème place. Cédric visait le top 5, il est cinquième. Une très belle performance pour le couple qui est dans son jardin à Burghley. Cécé reste en Angleterre, direction Blenheim où il court avec Qatar et Unum.

Subscribe to RSS - Burghley