Halala que d'émotions !

Décidément, l’édition 2014 du CCI4* de Pau ne ressemble à aucune autre. Avec deux premiers ex-aequo au dressage (Klimke / Hale Bob & Fox Pitt / Parklane Hawk) on comptait bien sur le cross pour faire le tri mais pas à ce point. L’Allemande n’écope que 2 seconde de temps dépassé et sécurise sa pole position. Elle est confiante pour demain vu qu'elle a prévu de se lacher à la soirée cavalier. Pour les Anglais ce fut la bataille d'Hastings. Contraint à l’abandon avec Seacookie, Fox Pitt décidait de ne pas partir avec Parklane Hawk. La meilleure britannique est Nicola Wilson avec One Two Many dixième. Seul maxi Joseph Murphy avec Electric Cruise remonte de la dixième à la seconde place devant Andreas Dibowski avec Butts Avedon. L'Irlandais a vraiment été l'homme de la journée puisqu'avec Othello il remontait de la vingtième à la quatrième position.

Les Etoiles de Pau 2014

Soleil radieux pour le démarage de cette édition des étoiles de Pau. Première inspection des chevaux sans problème et une question: Lequel des deux est venu pour l'emporter? Réponse dimanche. Le test de dressage commence cet après midi tandis que les cavaliers de CIC ** ont eux débuté ce matin. Si vous venez à Pau, prévoyez une petite laine. Ce matin il faisait 6° !!!

P.S. Sur le net à: http://www.event-pau.fr/

Tom et Ténarèze redoublent


Peu de chamboulement chez les 6 ans. Michael Jung et Star Connection s’imposent logiquement devant Chris Burton / Dutch Man Retto . Piggy French profite du temps dépassé de sa compatriote Zoé Wiilkinson pour portrt Cooley Dream Extreme sur le podium. Sans faute Upsilon a encore gagné une place pour finir 5ème. L’année prochaine ce sera un client sérieux dans les 7 ans. Cette année le podium des jeunes chevaux de 7 ans aurait presque pu être celui des young riders. Il y a eu du petit bois chez les 7 ans. Avec 3 barres Ricona  la magnifique jument de Jung sortait du classement alors qu’elle était 3èmes jusque-là. Finalement c’est avec Takinou qui a conservé ses points de dressage que l’Allemand est le mieux placé à la quatrième place. Seconds au provisoire Tom McEwen / Toledo de Kerser sans faute ont mis la pression à Tom qui n’vait droit à rien. Un petit coup de chance dans le double et le sans faute était assuré en même temps que le doublé. BRAVO !

Le Lion après cross

Des cross trop faciles… C’est ce que certains pensent. Pour Michael Jung « ce sont des jeunes chevaux et le partenariat doit se construire étape par étape. » Et puis le leader du dressage pour chaque génération n’est plus dans la course, ce n’est pas anodin. Dans les 6 ans c’est Michael Jung / Star Connection qui tient la barre sans avoir le droit à l’erreur devant Christopher Buron / Dutch Man Retto et Zoe Wilkinson / Parkfield Quintessential. Le premier Français est Thomas Carlile / Upsilon à la sixième place puisque Uzita le cheval de Mathieu Lemoine était non partant. Dans les 7 ans, la triple brosse du premier gué n’a posé de problème qu’aux premiers qui ont montré aux autres que ce n’était pas faisable en 4 foulées et demie. Pour le reste très peu d’incident et vu les bonnes conditions les 2/3 ont été maxi. Certains avaient quand même l’air fatigués à l’arrivée et les plus verts ont pu dire m…. en fin de tout à l’image de Caretinhus qui s’arrêtait sur le hibou puis à deux reprises sur la dernière combi. Tenareze s’intalle donc en tête avec le doublé en ligne de mire. Il est dans la même barre que Tom Mceven / Toledo de Kerser, Michael Jung / Ricona et Maxime Livio / RNH Mc Ustinov.

Du beau dressage au Lion

La seconde journée de dressage a fait passer la première aux oubliettes. Ainsi Upsilon ne pointe plus qu’en 8ème position. Ce sont Mathieu Lemoine et Uzita qui font le meilleur score français à la sixième place à 5.4 points de la tête détenue par Vincent Martens et Elskönig mais il parait que la bête du Belge est coutumière de garder ses points de dressage. Beaucoup plus de cocoricco chez les 7 ans. Nous avons vu plein de bonnes choses mais il a fallu atteindre la toute fin pour atteindre l’extase. Ténarèse, superbe. Deux petites fautes mais au nombre de neuf pondus par les juges, et même un 10, on était sûrs d’avoir la tête. C’était sans compter avec Caretinhus. Gratifié lui aussi d’un 10 et d’une rafale de 9, le gris a atteint 77,31 %. « Il me rappelle Galan sur le dressage » disait Nicolas. A nous aussi avec une meilleure orientation en prime. Bref le premier a 16 secondes d’avance sur le second sur un cross qui comme le dit Tom : « est clair mais ne va pas se faire tout seul. »

Les derniers articles publiés

Derniers sujets du forum

Subscribe to lecomplet.com RSS